Tourisme K

Une Entrée dans les règles de l’Art

Coucou les Cuties, 

Aujourd’hui on se retrouve pour un nouvel article mode voyage. En attendant de pouvoir reprendre nos vies « correctement » dans les règles de l’art, Je pense qu’il est vital de savoir ce que la Corée du Sud peut nous offrir en tant qu’entrée et surtout la possibilité de pouvoir rester le temps qu’on le souhaite dans ce magnifique pays. 

Il faut savoir une chose, et ceux qui voyage je pense pourront le confirmer. Quand on trouve un pays où on se sent en sécurité,  et surtout qu’on arrive à se débrouiller tout seul et kiffer, croyez moi , revenir c’est très très compliqué et peut même mettre une personne dans un mood pas génial.. Me concernant, c’est arrivé en ÉTÉ 2019 … revenir en France m’a rendu complètement malade… C’est pour cela que je suis même reparti à Séoul en Hiver 2019…  Étant étudiante à l’époque je n’avais pas le choix de rentrer.. Puis le Covid est arrivé .. et maintenant pour rentrer en Corée c’est impossible… en espérant qu’ils nous laissent une chance de pouvoir y retourner.. Donc aujourd’hui nous allons parler Visa, Douane & permis de résidence. J’espère que ça aidera certains d’entre vous pour le futur, en espérant qu’ils ne changent pas tout à cause de ce satané virus.

La Douane …

La douane coréenne est très organisée et efficace. Il est inutile d’essayer de ruser ou autres… Les contrôles sont systématiques et les tolérances inexistantes , c’est pas zéro Pipo mais carrément -10.  Lors des « installations définitives », il est possible de faire importer ses effets personnels en franchise de douane. Quant au voyageur, il ne pourra emporter avec lui que le minimum nécessaire.  La franchise est aujourd’hui 1 litre d’alcool et 200 cigarettes par personne, concernant les cadeaux luxueux, ils tolèrent seulement 400 000 wons c’est à dire 290 euros environ de cadeaux par passager. 

Les vols en provenance de Paris sont particulièrement surveillés, car il est interdit d’importer dans le pays plus de 400 dollars de marchandises ( 340 euros environ).  Comme vous le savez, en France beaucoup de coréen (et en général les asiatiques, petite pensée au chinois surtout :p) dévalisent nos boutiques de luxe. Pour éviter de se faire  taxer en arrivant en Corée du Sud, ils jettent les emballages et étiquettes, et portent comme leurs vieux  effets personnels les sacs, vêtements de luxe fraîchement déballés. On va pas se le cacher, c’est en effet une très bonne idée xd 

Tous les bagages des passagers sont scannés avant d’être délivrés à leur propriétaire. Lorsque le scanner détecte quelque chose, un sabot de couleur jaune est fixé à votre bagage, ce qui entraîne par la suite une fouille pointue de la valise. Les douaniers sont très pointilleux, même dans leur propre territoire (exemple Jeju). Quand je vous dis qu’il est impossible de leur faire une blague de mauvaise goût, c’est réel, par exemple si vous prenez plus d’un litre d’alcool ( dont 2 bouteilles au lieu d’une) , pas de tolérance. Ils vont se renseigner sur Internet et viennent quelques minutes plus tard avec la facture et tous les détails qu’ils voulaient… 

En gros, si vous avez plusieurs bouteilles de vin, pas la peine de le finir, mieux vaut préparer une facture au départ  avec des prix modiques si possible, et le douanier vous demandera une faible taxe sur la base de ce papier sans chercher plus loin. Ce qui est valable pour le vin l’est également pour le reste. Il faut bien comprendre la logique du douanier Coréen, le système est créé pour ne rien laisser passer, et il est rare qu’une valise ayant des choses « non dans les règles » passe sans se faire remarquer.

En tout cas, je peux vous dire une chose, ils prennent soin de nos affaires, les valises ne sont pas jetés comme de la mouise! Il faut noter également que le contrôle des produits agricoles ou alimentaires est plus strict.On ne vous demandera pas seulement de payer quelques milliers de Wons, les fromages et les saucissons risquent d’être confisqués par l’administration. Il faut rappeler que le fromage au lait cru est interdit. Et encore moins les produits frais, ce qui est tout à fait normal sauf si vous souhaitez empoisonner la personne qui reçoit xd pas cool mdr. Pour ceux qui ont déjà tenté leur chance, attention à la récidive car votre passeport est enregistré dans la mémoire des douanes. Si vous recommencez , les amendes pourraient se faire plus douloureuses.

VISA & PERMIS DE RÉSIDENCE

Il est normalement très simple de venir voyager en Corée du Sud. Le pays accepte facilement les voyageurs des pays occidentaux mais s’installer dans le pays, c’est une autre histoire! 

Le Visa court terme:

Pour un séjour de moins de 3 mois, c’est la formule la plus simple. Il n’y a aucune formalité, simplement un questionnaire à remplir à l’arrivée. 

La plupart des résidents Français, Belge et Suisse ont accès à cette possibilité. Le visa court terme vous donne droit à faire des affaires, étudier et faire du tourisme. Mais il ne vous donne aucun droit de travailler comme employé dans une structure coréenne. Un petit plus pour les Canadiens, le séjour pour affaires ne peut durer que 30 jours maxi, le Séjour tourisme c’est 6 mois, sans visa. 

Il faut savoir que de nombreux étrangers vivent de fait en Corée grâce à ce visa de trois mois. Il suffit seulement de sortir du pays tous les trois mois. Lorsqu’on rentre à nouveau en Corée, quelques heures plus tard, le délai de séjour est à nouveau de trois mois. Souvent le japon est la destination d’une journée ! Le billet n’est pas cher (25-40 euros) et il y a seulement 2 heures de trajet en avion. L’immigration coréenne semble assez permissive sur ce système et ne refoule pas les visiteurs dont les tampons sur le passeport prouvent pourtant qu’ils abusent de la loi en résidant de fait en Corée du Sud. Toutefois! Le statut de visiteur temporaire ne permet en aucun cas d’avoir une sécurité sociale en charge, ni la possibilité d’être employé. Seuls les travailleurs indépendants semblent se satisfaire de cet arrangement. 

Le Visa de travail:

Vous avez par exemple trouvé un emploi en Corée du Sud, auprès d’un employeur local ou une filiale coréenne d’entreprise internationale? Bravo!  Maintenant obtenir un visa de travail ne devrait pas être trop difficile. 

Il existe de multiples catégories, tout dépend de votre projet professionnel, on peut avoir un visa d’investisseur, un visa professionnel, un visa d’expert, un visa de professeur, un visa d’artiste…. (Voir tableau, mis à jour par le consulat coréen à Berlin). Dans tous les cas,  il faudra fournir la preuve du statut auquel on prétend et déposer votre dossier au consulat de Corée de votre pays de résidence. Les consulats en général traitent assez rapidement les demandes, surtout si tout est en ordre depuis le début. Attention, ils demandent bien sûr des frais de dossier de 25 euros environ (30 USD). Si le dossier est bien constitué, les cas de refus sont rares. Pas d’inquiétude!

Le titulaire d’un visa de travail peut demander un visa de « famille dépendante » pour son conjoint et ses enfants. Il semble toutefois plus compliqué de l’obtenir pour les couples non mariés.  Les PACS n’est pas reconnu officiellement mais il semble qu’il existe une latitude d’appréciation de la part de l’administration. 

Le Visa de Conjoint:

Il s’agit tout simplement du visa résident. En clair, si vous êtes marié à un Coréen ou une Coréenne, ou à un résident permanent.  Il est valable un an, puis est renouvelé pour des périodes de deux ans. Il est particulièrement convoité, parce qu’il permet de se livrer à toutes les activités professionnelles, au même titre qu’un Coréen.  Il est simple à obtenir, il suffit de se présenter aux services de l’immigration à Séoul, même si vous êtes en Corée pour le Tourisme. Avec ce certificat de mariage, l’obtention du visa est rapide. On reçoit à domicile sa nouvelle carte numérique de résident trois semaines seulement après le passage par les services de l’immigration. Et oui! En Corée les papiers c’est une autre histoire! 

(Adresse: 121 Mokdongdong-ro, Yangcheon-gu, Séoul)En France, c’est le visa « regroupement familial », qui est souvent l’objet de polémique politique. En Corée du Sud, il n’y a pas de questions pour les occidentaux et on constate que de plus en plus de jeunes étrangers utilisent ce visa pour s’installer dans le pays. On ne parle pas de mariage blanc Mais de mariage Gris.. Disons que pour une coréenne par exemple, « difficile à caser » sur le marché matrimonial local (trop âgée, divorcée…), la solution du mari occidental est parfois un moyen de sortir d’une impasse dans un société encore conservatrice, même si la nouvelle génération commence à faire bouger les choses.  Tout le monde est gagnant dans ce genre de situation, maintenant si vous souhaitez une histoire à la mode KDrama, je vous conseille de suite d’arrêter de rêver mdr

Le Permis de Séjour Vacances-Travail … Le PVT

Depuis 2009, la Corée du Sud et la France ont mis en place le visa PVT. C’est une formule qui permet de vivre en Corée du Sud durant 1 an, en ayant l’autorisation de travailler sur place, pour les jeunes âgés de 18 à 30 ans. Le visa est très simple à obtenir, il est gratuit , par contre il faut un minimum sur son compte bancaire, c’est-à-dire de 2 500 euros. Il y a une limite de 2 000 personnes par an pour la France, 4 000 personnes pour le Canada et 200 personnes en Belgique. 

En pratique, le quota n’a jamais été atteint il me semble depuis le début du programme. Maintenant avec la poussée monumentale du succès de la Kpop par exemple… je pense que ça va énormément augmenter…  Le but de ce PVT, est que les jeunes français âgés de 18 à 30 ans puissent séjourner en Corée du Sud pour des vacances, pour étudier mais également pour travailler. La durée de validité est donc d’un an maximum à compter de la date  d’entrée sur le territoire coréen. Durant leur séjour en Corée, les titulaires de ce visa sont tenus de se conformer à la législation en vigueur en Corée, notamment aux dispositions relatives à l’exercice des activités rémunérées, ainsi qu’au  contrôle d’immigration. Vous ne pouvez pas prolonger ni changer de statut durant votre séjour. 

Sécurité sociale:

Il est indispensable de posséder une assurance couvrant l’ensemble des risques liés à la maladie-maternité-invalidité et à l’hospitalisation également . Vous ne pouvez pas bénéficier des allocations chômage et de l’assistance sociale coréenne. 

À Savoir

°Seuls les cours de coréen dans les écoles ou dans les universités sont autorisés, sauf si vous avez un cursus spécifique (Bachelor-Master..) par exemple dans le commerce. 

°Si vous souhaitez exercer le métier d’enseignant de langues, vous devez faire la demande du visa type E2.

°Vous ne pouvez pas exercer les activités suivantes: Hôtesse, danseur, musicien ou autres contraintes à l’objectif de l’accord signé entre le gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République de Corée. 

°Certaines professions nécessitent des qualifications particulières au regard de la loi coréenne comme médecin, avocat, pilote …Je termine en vous laissant le vrai site du Consulat Coréen (oui, car il a changé d’endroit depuis cette année 2021) , il englobe les visas pour les français et pour ceux de Berlin également.

*CENTRE DE CONTACT: DU LUNDI AU VENDREDI, DE 9:00 À 13:00 ET DE 14:00 À 16:30 
*DÉPÔTS DES DEMANDES DE VISA: DU LUNDI AU VENDREDI, DE 9:00 À 13:00

Nouveauté de l’année 2021!

Il faut maintenant une autorisation pour rentrer sur le territoire les amis!

J’espère vraiment qu’on va pouvoir enfin partir! Et je vous souhaite  vraiment la chance de pouvoir faire ce genre d’expérience, quelle qu’il soit.

Kiss Sucré

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :