Culture

La Société Thaïe Pt 02

Coucou Tout le monde, today je vous retrouve pour la dernière partie du sujet de la semaine dernière 

« LA SOCIÉTÉ THAÏE » – PT02

Rentrons dans le vif du sujet !

S’AMUSER AVANT TOUT

Vous pourriez penser que les Thaïs, tout à leurs efforts pour préserver l’harmonie sociale, mènent une vie contraignante et stressante, mais ils trouvent le moyen d’évacuer leur énergie en s’amusant. Ils adorent faire la fête, bavarder, aller au cinéma, sortir au restaurant et voyager..bé oui c’est des être humain tout de même xd 

Le travail ne fait pas exception. Les Thaïs ne rétablissent pas une distinction marquée entre l’emploi et les loisirs, comme nous le faisons en Occident. Ils sont extrêmement sociables donc ils aiment passer un bon moment entre eux et ne peuvent imaginer apprécier une vie de solitude. Leur conception de la fête est généralement simple et ludique c’est-à-dire avec de la bonne musique forte et un groupe animé par exemple. Il faut savoir que pour eux, trop travailler sans s’amuser rend idiot, telle pourrait être la devise Thaïe. D’ailleurs, « NGAN » désignant le travail , veut dire également fête !  Les Thaïs ont-ils pour autant une attitude négligente au travail ? pas vraiment non. Beaucoup œuvrent avec efficacité (faut me donner la recette vraiment..)  et les produits manufacturés de Thaïlande sont d’excellente qualité. Mais le travail doit avoir une dimension sociale pour que les employés voient un intérêt à fournir le meilleur d’eux-mêmes. Les gens qui se consacrent à leur carrière, en négligeant leur vie sociale, sont plutôt considérés comme des êtres bizarres..

LA GÉNÉROSITÉ

Les Thaïs sont un peuple généreux, s’ils ont de l’argent en poche, ils aiment en faire profiter autrui et ils dépensent souvent plus que de raison. Ils ne comprennent pas les personnes qui économisent leur argent sou par sou, ou ceux qui vous invitent au restaurant en s’attendant à partager l’addition (AH ! je crois que je sais maintenant où je suis née mdr xd ) 

Une personne qui a bon cœur est toujours chérie et respectée, ne l’oubliez pas 🙂

LA TÊTE, UNE IMPORTANCE

Pour un Thaï, le sommet de la tête est la partie la plus importante du corps, car c’est là que réside l’esprit. Aussi , il ne faut JAMAIS toucher la tête d’une personne, même s’il s’agit d’un ami proche. Notez que ce tabou est souvent brisé entre amoureux tout de même, et il est admis également de tapoter la tête des petits enfants. 

Petite anecdote , sachez que les coiffeurs se confondent également en excuses avant de déployer leurs talents sur la tête de leurs clients ^^Quelques cas de figure échappent néanmoins à cette règle, comme dans la boxe thaïlandaise où le sportif est autorisé à toucher la tête de son adversaire , même avec les pieds.

ATTITUDE VIS-À-VIS DU SEXE

Si le peuple Thaï se distingue par sa retenue et sa discrétion, il n’a pas pour autant d’inhibition particulière à l’égard du sexe. La cour siamoise a longtemps pratiqué la polygamie, et les hauts fonctionnaires ou les nobles affirmaient leur rang en adoptant des maîtresses ou des concubines qu’ils affichaient ouvertement. Les gens moins fortunés devaient, quant à eux, se contenter de fréquenter des prostituées. 

Au fil du temps, l’attitude vis-à-vis du sexe a évolué et s’est occidentalisée, mais les traditions restent ancrées: par exemple le roi actuel est monogame et de nombreux politiciens et hommes d’affaires de renom entretiennent des maîtresses.

La prostitution est devenue illégale en Thaïlande depuis 1960, les établissements proposant des prestations sexuelles s’affichent en tant que bars, restaurants et hôtels, en soudoyant les autorités qui détournent ainsi le regard. 

L’homosexualité semble être relativement bien acceptée, et les travestis figurent en bonne place dans la vie nocturne et animée des villes. Paradoxalement, même si les Thaïs se montrent permissifs dans leur rapport au sexe, ils ont tendance à rester particulièrement discrets sur leurs écarts de conduite. Ce qui appartient au domaine privé ne regarde que soi, et l’on ne doit pas en faire étalage au vu et au su de tout  le monde. 

Un petit plus, les étrangers ne doivent pas commettre l’erreur de penser que les femmes thaïes ont des mœurs légères.

ATTITUDE ENVERS LES ÉTRANGERS

Comme nous l’avons vu , la Thaïlande n’ayant jamais été colonisée par des Européens, ses habitants n’ont pas développé des complexes particuliers vis-à-vis des étrangers ou des occidentaux qu’ils considèrent comme leurs égaux. Le mot Thaï pour désigner les Européens ou étrangers tout simplement est FARANG et vous l’entendrez partout dans le pays lors de votre séjour. Les parents vous montreront du doigt leurs enfants, et ces derniers se rapprocheront pour mieux vous observer. 

Cependant, dans les lieux touristiques très fréquentés , les étrangers sont devenus si familiers qu’ils ne sont plus perçus aujourd’hui avec curiosité. 

Les Thaïs vont très facilement à la rencontre de ceux qui se comportent avec politesse, en s’efforçant de respecter les coutumes et les usages locaux. Ils peuvent être étonnamment directs, en posant des questions un peu personnelles même lorsqu’ils vous connaissent à peine. Par exemple, ils vous demanderont d’où vous venez, si vous appréciez votre séjour, si vous êtes marié ou à défaut, si vous projetez de vous fiancer. Ils iront même jusqu’à vous questionner sur vos revenus,  et oui ce n’est pas un sujet taboue en Thaïlande , et connaître votre âge non plus. 

Sachez juste qu’il n’est pas nécessaire de répondre de manière précise, ces questions servent essentiellement à établir une conversation amicale.  Faire la discute quoi 😉 

Ce sera tout pour moi les amis,

Je vous souhaite une belle journée et surtout n’hésitez pas à dire ce que vous en avez pensé de cet article.

Kiss Sucré

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :