Culture

L’avortement n’est plus un Crime!

Coucou tout le monde! J’espère que vous allez bien!

Pour cet article j’ai décidé de vous parler d’un sujet très important en Thaïlande.

Actuellement je regarde tous les soirs avec Laura la série MANNER OF DEATH. Nous avons fait exprès de ne pas regarder la série petit à petit, à leurs jours de sorties, car on savait que le sujet allait être super intéressant! et on a très bien fait! 

Pour ceux qui l’ont déjà vu, un moment donné l’infirmière qui travaille avec le Doc se fait arrêter dû au fait qu’elle aide les femmes à avorter… Et là! petite ampoule sur ma tête!

En Thaïlande, l’avortement est-il interdit?

Beaucoup de questions sur ce sujet et donc je vais y répondre aujourd’hui avec des publications récentes et son histoire… C’est parti! 

En réalité je ne savais pas par où commencer.. car  beaucoup d’informations sont arrivées d’un coup. Je vais donc vous faire un résumé assez bref et clair car je ne veux pas que cet article soit long comme dix pieds.

L’AVORTEMENT UN PÉCHÉ ?

L’avortement en Thaïlande est de base interdit. C’est même considérer comme un crime et une loi puni « le médecin » (Souvent ce n’est pas un médecin..) dans l’illégalité ( 5 ans de prison et une amende de 14 000 Bahts dont 400 euros environ) mais également la mère ( 3 ans d’emprisonnement et 60 000 bahts dont 1700 euros environ).

 Il est donc interdit d’avoir accès à des services médicaux fiables pour mettre un terme à une grossesse non désirée. En désespoir de cause, elles doivent faire appel à des charlatans ou ingurgiter de dangereuses substances abortives, qui souvent provoquent un avortement incomplet et entraînent de terribles complications, voir la mort. 

Il faut savoir qu’il y a entre 300 000 & 400 000 avortements illégaux qui se déroulent chaque année dont 15% environ sont surtout des jeunes femmes adolescentes n’éyant pas les moyens et surtout afin d’éviter d’être renier par la famille. Car OUI, le fait d’avoir un enfant sans être mariée.. c’est très mal vu. Et le fait d’avorter demeure, pour les jeunes femmes, une option inacceptable, en particulier vis-à-vis de leur famille.

Pourquoi l’avortement est-il interdit?

Tout est question de société, on parle souvent du Japon qui « clown » sa population, car si tu es différent des autres tu peux être mal vu dans la société et finir dans de mauvaises conditions  ( pas d’opportunité de travail etc….)

L’avortement est un péché en Thaïlande. L’autoriser c’est en fait écorner l’image que nous avons de nous-mêmes, celle d’une société pieuse et vertueuse. Une société qui pourtant laisse dans le même temps libre cours à la décadence morale.

Si vous tombez enceinte sans être mariée, vous êtes une femme aux moeurs légères qui mérite d’être ostracisée.. Si vous décédez des suites d’un avortement bâclé, tant pis pour vous..

Ces 300 000 – 400 000 femmes en quête d’aide médicale subissent un traitement archaïque  » destinée à leur servir de leçon »… Qu’importe si les complications font suite à une fausse couche ou à un avortement incomplet.On procède au curetage ou à l’ablation de l’utérus, souvent sans anesthésie… Je vous laisse imaginer la chose.. 

Pourquoi infliger un traitement aussi barbare quand le reste du monde médical utilise des méthodes plus sûres et moins douloureuses, comme une rapide aspiration intra-utérine ou des pilules pour retirer le contenu de l’utérus après un avortement spontané ou mal réalisé..?

Alors jusqu’ici, c’était aussi à cause de la religion et la famille que l’avortement était vu comme un crime mais on peut dire ici que c’est surtout la société qui y joue BEAUCOUP. Aussi non ça ne se passerait pas forcément comme ça..

L’avortement y était illégal sauf exceptions faites en cas de viols ou si la mère était en situation de danger de mort, ou si la grossesse est le résultat d’une tromperie ou d’une coercition

Mais il faut encore pouvoir le prouver !

ENFIN UNE OUVERTURE POUR LES THAÏLANDAISES !

La loi est entrée en vigueur le dimanche 7 Février 2021 ayant 166 voix contre 7 au Sénat, en faveur de la modification de la loi qui criminalise l’avortement, soutenant un meilleure plan. ET OUI! ENFIN la Thaïlande a promulgué une nouvelle législation qui autorise désormais les femmes dont la grossesse ne dépasse pas 12 semaines à pratiquer un avortement.  

Alors ATTENTION, ces nouvelles dispositions ne signifient pas que l’avortement devient un acte complètement ouvert. Et c’est sous plusieurs conditions également, tout doit être fait par des professionnels de la Santé et reste soumis aux directives du conseil médical de Thaïlande. 

Celles dont la grossesse est plus avancée, mais ne dépasse pas 20 semaines, peuvent aussi demander un avortement, mais doivent suivre les règlements et procédures prévus par le ministère de la Santé Publique.

Concernant les avortements illégaux, la peine de prison et l’amende a diminué. Nous passons :

➜ Pour les femmes qui avortent: 6 mois de prison et une amende de 10 000 bahts (environ 280 euros),

Personnellement étant une femme, je pense que nous avons de la chance de vivre en France surtout quand il est question Médicale. Vous ne pensez pas? Je ne sais pas comment ça se passe en Corée du Sud, mais je pense faire un article également sur ce pays avec ce sujet là, mais pour plus tard.

Je vous laisse écrire ce que vous ressentez sur ce sujet ^^

Bonne journée à tous,

Kiss Sucré

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :